La participation des citoyens occupe aujourd'hui une place majeure dans le traitement des problèmes d’environnement. L'un des objectifs du programme Concertation, Décision, Environnement (CDE) est de comprendre le fonctionnement et les enjeux de ces processus de concertation. Il est aussi d'analyser leur évolution et de tenter un retour d'expérience pour améliorer les méthodes à l'avenir. Comme tous les programmes de recherche du ministère de l’Ecologie, CDE concourt à faire progresser les travaux scientifiques et à enrichir les politiques d’environnement et de développement durable.

Lors d'une première phase du programme (1999-2005), plus de 30 projets de recherche ont été financés avec près d’1,2 million d’euros. Cette première phase a permis d'encourager et de structurer les recherches faisant appel à un large éventail de disciplines des sciences sociales (sociologie, sciences politiques, géographie, psychologie, gestion, sciences de l'information et de la communication, philosophie), mais aussi de favoriser le dialogue entre chercheurs et praticiens et de développer l’interdisciplinarité.

En 2008, le programme est entré dans une deuxième phase avec le lancement d'un nouvel appel à propositions de recherche par le ministère en charge de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire (MEEDDAT -aujourd'hui MEDDE ). L'un de ses enjeux est de tirer le bilan des vagues d’expérimentations portant sur la manière de poser les problèmes d’environnement, d’en débattre, de gérer les conflits, et d’articuler cette concertation avec la décision.