Le rôle d’Internet dans la controverse de l’Erika

Responsable scientifique : André VITALIS, CEM, Université Michel de Montaigne-Bordeaux III, et Anne LALO, IRET - Pôle de recherches SPQR, IUT Nice-Côte d’Azur

  • Montant de la subvention : 47 405 euros TTC
  • Durée : 24 mois
  • Date de fin de projet : Février 2005

Résumé : L’objectif de la recherche est de montrer que la contribution d’Internet dans le débat public fait partie intégrante du paradigme émergent de la " précaution " dans le champ de la protection de l’environnement. L’application se fait sur l’étude de l’utilisation et des effets d’Internet dans la construction et le développement de la controverse du naufrage de l’Erika.

Documents à télécharger :