L'adaptation aux changements climatiques: perspectives historiques sur son cadrage théorique en aménagement

Responsable scientifique : Olivier SOUBEYRAN - Institut de Géographie Alpine UMR PACTE 5194

  • Le rapport final est en ligne
  • Aménager pour s’adapter au changement climatique. Un rapport à la nature à reconstruire ?
    Vincent Berdoulay, Olivier Soubeyran (sous la direction de )
    PUP, 2015, 220 pages

Résumé :

Depuis peu en France, l’adaptation apparaît comme une stratégie d’action politique territoriale pour répondre aux incertitudes liées aux effets du changement climatique. Par un retournement dans l’histoire des idées, cet appel récent à l’adaptation apparaît comme une nouveauté, mais aussi comme  une évidence et une urgence. Cette injonction se double d’une séduction : une capacité à simplifier et de mettre de l’ordre dans un ensemble d’actions ressenties comme hétérogènes (notamment par la multiplicité des acteurs amenés à participer) et menées au nom du développement durable.

En s’interrogeant sur cette posture, l’objectif de la recherche est d’effectuer un retour critique sur l’adaptation comme concept clef pour appréhender l’incertitude. Approches historique, théorique et de terrain seront mobilisées. Notre hypothèse est que la formulation des politiques territoriales faite au nom de l’adaptation ne peut pas être sans impact sur la concertation : son sens,  ses modalités, sa portée. Ce retour critique sur l’adaptation doit contribuer à lui rendre sa richesse, son potentiel créatif ; mais révéler ses implicites doit permettre d’éviter que son utilisation actuelle légitime un retour à l’aménagement moderne, et donc à l’affaiblissement de la concertation.   

Notre démarche de recherche s’articulera en deux volets. Le premier concerne la « généalogie de l’expertise globale ». Les idées qui ont présidé aux théories et aux pratiques touchant à l’adaptation seront donc le « terrain » sur lequel portera l’effort principal de la recherche. Elle se concentrera sur la façon dont l’adaptation s’est déclinée en aménagement à la lumière de l’écart entre le climat du lieu où est élaboré un modèle d’action et celui auquel il faut l’adapter. A ce point, l’approche de l’histoire des idées en géographie et aménagement, nous aura ouvert la question de l’adaptation et permis de comprendre son potentiel, pour mieux saisir en quoi certains de ses avatars actuels (comme l’expertise globale) redéfinissent de fait les tenants et les aboutissant de la concertation.

Le second volet s’intéressera à l’adaptation comme révélateur d’une mutation du pilotage de l’action face à l’incertitude. Le défi aménagiste est de répondre à l’incertitude en passant du pilotage à priori à celui par les conséquences. Nous chercherons à faire émerger des expériences de terrain où l’adaptation pourrait jouer un rôle clef dans cette trajectoire, et donc qui facilitent à un degré croissant les pratiques réflexives. Trois scénarii sont définis, dont celui des pratiques réflexives intermédiaires sur lequel nous nous concentrerons. En relation avec le premier volet, deux terrains seront mobilisés : le Niger et le Brésil.

Les résultats attendus incluent une prise de distance critique face une rhétorique de l’adaptation en aménagement, afin de mieux évaluer les structurations implicites qu’elle permet, en particulier dans sa relation à la concertation. Il s’agit de mieux comprendre le poids actuel d’une expertise globale utilisant l’adaptation comme cadre stratégique et méthodologique, au moment même où en France se fait sentir, avec un temps de retard, le même besoin. De plus, par cette réflexion sur l’adaptation comme réponse à l’incertitude, nous espérons faire émerger des pratiques réflexives capables de s’inscrire dans un pilotage par les conséquences, et d’y saisir les conditions et des pratiques de concertation qui les facilitent.

Se déroulant sur 36 mois, la recherche sera valorisée par un colloque final, des communications dans des réunions scientifiques et dans des structures d’aménagement, des articles et un ouvrage.

Publications issues de la recherche CDE , sous la direction d’Olivier Soubeyran:

Livre 

 

Vincent Berdoulay, Olivier Soubeyran (sous la direction de ), (2015): Aménager pour s’adapter au changement climatique. Un rapport à la nature à reconstruire ?, PUP, 220 pages

Articles et chapitres d’ouvrages

 

Olivier Soubeyran (sous presse) : «Résilience, démodernisation forcée et changement climatique », Denis Chartier & Estienne Rodary (dir.), Géographie, écologie, politique. Un climat de changement, Presses de Sciences Po. Paris    

 

Vincent Berdoulay et Olivier Soubeyran (2014) : « Adaptation , incertitudes et colonies » J.G Avarez , JC. Garcia (éditors) : History of geography and colonialism, ed. UGI, CEG. p.51-62.

 

Vincent Berdoualy et Olivier Soubeyran (2015) : « Urbanisme », in Dictionnaire de la pensée écologique, (sous la direction de Bourg et Papaux) ;p.1020-1023

 

Vincent Berdoulay et Olivier Soubeyran (2015) : « La pensée aménagiste » in Dictionnaire de la pensée écologique, (sous la direction de Bourg et Papaux) p.750-756

 

Vincent Berdoulay et Olivier Soubeyran (sous presse)

Laurent MERMET et Denis SALLES (sous la direction de) Environnement : la concertation apprivoisée, contestée, dépassée ? De Boeck éditions

 

Vincent Berdoulay et Olivier Soubeyran (2014) : « Adaptation, science de la durabilité et pensée planificatrice », Natures, Sciences,Sociétés, p.

 

Vincent Berdoulay et Olivier Soubeyran (2013) : « sens et rôle du patrimoine naturel à l’heure de l’aménagement durable et du changement climatique », L’Espace Géographique, T 42, n°4, p.370-380

 

Pierre-Olivier Garcia et Olivier Soubeyran (2013) : « L ‘adaptation au changement climatique ; Vers un nouveau paradigme de la planification ? », (F. Bertrand et L. Rocher (dir) : Les territoires face aux changement climatiques, une première génération d’initiatives locales, éditions Peter Lang, p.151-174

 

Laurent Gagnol  (2012) La mobilité : symptôme d’inadaptation des sociétés sahéliennes ou stratégie adaptative ? Sécheresse Volume 23, Numéro 3, p. 240-247

 

Vincent Berdoulay et Olivier Soubeyran (2012) : « Pratiques réflexives en aménagement pour une adaptation aux changements environnementaux », L’Espace géographique, T.41, n°2 , p.169-180

 

Laurent Gagnol et Olivier Soubeyran (2012) : « S’adapter à l’adaptation : la condition sahélienne à l’épreuve de l’injonction au changement climatique », Géographie et cultures, n°81, p.111-125 

 

NB : Un second livre de Vincent Berdoulay et Olivier Soubeyran est en préparation. Il porte sur le changement climatique et la pensée aménagiste et géographique dans une perspective à la fois théorique et historique.

 

Pour être informé de l'actualité de CDE, merci de remplir le formulaire ci-dessous :

e-mail:   Organisme:
Nom:   Prénom: